• 14594 visits
  • 182 articles
  • 6310 hearts
  • 9884 comments

Fin du blog ! 04/11/2014

Play the video
Hey oui, toutes les bonnes choses ont une fin mais ce n'est que partie remise !
Normalement la semaine prochaine un nouveau blog devrait voir le jour.
Vous en saurez plus au moment venu...


J'ai hâte de vous dévoiler ce petit secret mais si ce n'est plus un secret pour tout le monde...

Voilà ça y est, je peux vous dévoiler mon secret !
Retrouvez moi sur mon nouveau blog

Aurore-de-Chardet







Présentation du blog 13/08/2010



Pour commencer, bonjour à tous !
Je vous souhaite la bienvenue sur le blog de Nina & de Golfite.
 
Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m'appelle Valérie et j'ai 23 ans et comme beaucoup de cavaliers, j'ai commencé l'équitation en club. J'y ai passé des années formidables mais l'année 2009 était la meilleure jusqu'au moment où malheureusement j'ai dû quitter ce club en octobre 2009. A ce moment là, j'ai fait une déprime, je voulais remonter mais je ne trouvais de chevaux avec qui je m'entendais vraiment et c'est en mars 2010 que j'ai fait la connaissance de ces deux juments. C'est lors de l'anniversaire d'un ami (qui est aujourd'hui mon chéri) que j'ai rencontré le propriétaire des Loulouttes. Il était à la recherche d'une cavalière pour partir en balade avec lui et l'aider à s'occuper des juments. A l'époque, je cherchais plus ou moins des chevaux à sortir. Nous avons donc échangé nos numéros de téléphone et depuis ce jour je suis la cavalière de Nina & de Golfite. Notre histoire n'est pas exceptionnelle, mais c'est notre histoire.
 


La New letters de Nina & Golfite 24/05/2012

La New letters de Nina & Golfite

La voici, la voilà ! La New Letters tant demandé !

Pour t'inscrire, rien de plus simple, il suffit de me laisser un commentaire .
Vous serez tenu au courant de chaque nouveautés du blog !
Mais attention, les places sont limitées à 12 et je ne fais pas de renouvellement.

Pour les nouveautés de mon blog secret, les VIP seront automatiquement prévenus.
Tous les inactifs seront supprimés !








N.I.N.A .&. G.O.L.F.I.T.E
 
Vous arrivez trop tard, il n'y a plus de place ! 



La New letters de Nina & Golfite
Un grand merci à Maruschka pour ce dessin de Golfite et moi !
 

. 11/11/2012

 .


<< Contentez-vous de sourire : ils ne peuvent pas comprendre... >>

On dit que monter à cheval donne un goût de liberté, que l'air du paradis souffle entre les oreilles des chevaux... On dit que l'équitation n'est pas un sport, et je pense que c'est vrai : l'équitation est un art, une passion. Être cavalier, c'est vivre pour cette passion. C'est vibrer au rythme des foulées de sa monture. Se donner corps et âme pour atteindre ses objectifs. Accepter de tomber et de se relever, d'échouer et de recommencer. Être cavalier, c'est savoir ouvrir son coeur à son cheval. C'est accorder sa confiance à un être d'une demi-tonne, et placer sa vie entre les mains de l'imprévisible. S'élancer et se sentir capable de toucher le ciel. Être cavalier, c'est faire du cheval un partenaire et s'unir à lui pour n'être plus qu'un. C'est forger entre nous un indéfinissable lien et savoir qu'il nous rendra mille fois l'amour qu'on lui donne, l'attention qu'on lui porte. C'est ce que nous sommes, ce que je suis. Ça ne s'explique pas, et ça ne se comprend pas : ça se sait, c'est tout.

H.
______________________

Mes partenaires

 .

Hélène & Poucelina ------------------ Marina & Giboulée ----------------------- Maruschka & Nina -------------------- Laure & Shanel

______________________

NOTRE HISTOIRE COMMENCE MAINTENANT

______________________


Le Livre d'Or 16/01/2014


N'hésitez pas à signer notre livre d'or !

Cavaliere-de-Montagne
"Ça fait combien de temps déjà qu'on se connait ? Impossible de me souvenir de la façon dont on a fait connaissance, est-ce que c'est moi qui suis arrivée sur ton blog ? ou le contraire ? Peu importe ! Ce que je sais, c'est que ça fait des années aujourd'hui qu'on s'échange visites et commentaires, un partenariat même, mais surtout, qu'on partage nos expériences, nos aventures, nos histoires. Et tu me fais rire, et tu me fais rêver, et tu me remontes le moral quand j'en ai besoin, et tu partages mes joies... En fait, plusieurs années après notre 'rencontre virtuelle', tu es devenue une évidence. Skyrock sans toi aujourd'hui, pour moi, c'est juste inconcevable :) Parce que t'es une fille géniale, parce que "tes" juments sont superbes, parce que votre histoire est merveilleuse, et parce que tu fais tout simplement partie de ma vie de blogueuse. Alors voilà, j'espère t'avoir fait sourire avec ces mots, car ils sont sincères, j'espère que tu vas laisser ta trace sur mon livre d'or aussi, j'espère qu'on a encore des mois et des années de blog devant nous, et surtout, j'espère de tout mon coeur qu'un jour, on se rencontrera en vrai :)
Et je te souhaite plein de bonheur, aussi bien dans ta vie qu'auprès de tes (énormes) patates ! Bisouilles !"

Mon-amour-de-Kenzo
Ton blog est plus que génial c'est un vrai plaisir à le lire. Les photos sont magnifiques, même mieux. Très agréable à regarder également, bref pas besoin d'en écrire des tonnes, ton histoire est passionnelle et tu es passionnée dans ce que tu fais, ça se sent et ça se voit ! Je te souhaite de continuer tout ça ! Pleins de bonheur ! Et longues années heureuse ensemble aux belles juments ♥

IrisShetland
Et bien ça fait un moment qu'on se connaît maintenant et j'ai toujours beaucoup de plaisir à suivre tes aventures ! Je te souhaite de vivre toutes tes passions à 200% et de profiter de tous les moments de bonheur que te procurent tes poilus ;) Bizzz et léchouilles de ma tite Iris et toute la tribu !

Impulsive-World
Bon, il faut bien que je vienne laisser une trace par ici, Ô mon grand capitaine.
J'ai découvert ton blog peu après avoir découvert Maruschka, et comme vous étiez liées, il fallait que je vienne par ici. J'ai vite compris que tu étais photographe, d'où tes magnifiques photos, qui sont toujours un plaisir de venir admirer. Au début on discutait peu, mais au fur et à mesure, on s'est découvertes deux débiles du même degré, alors forcément, le courant est beaucoup plus vite passé ahahah.
J'ai pas beaucoup d'inspiration, mais tu me pardonneras j'avais 4h de disserte de philo ce matin, et mon cerveau est un peu naze tu comprends ... Mais bon on s'en fou tu me diras. Bref, tout ce caca pour dire que je suis vraiment contente d'être atterrie sur ton blog, d'avoir pu apprendre à te connaître, parce que tu es quelqu'un de vraiment chouette, sur qui on peut compter. Sache que si je peux faire quelque chose pour toi je le ferai, et c'est toujours un plaisir de venir par ici.
A très vite pour encore plus de débilités, gros bisous à toi et aux patates ♥.

Gringo-et-Getro
J'ai découvert ton blog par un lien sur celui de Maru', et j'ai direct adoré << l'ambiance >> sur ton blog, il est chaleureux et tout... Tu as une certaine complicité avec les patates, qui est quand même magique même si certes ce ne sont pas les meilleures, mais voilà ton blog est merveilleux, toi aussi ! Bisous de nous 3 ♥

Maruschka
Salut toi, cavalière de Golfite ! C'est la cavalière de Nina qui te parle ! Tu vois, je vais être gentille ♥ Bon : T'es une fille très gentille ! Ton blog est super, les photos pareil (Ben oui y'en a de moi :D) et "tes" juments sont merveilleuses ! Sans toi je n'aurais jamais eu la chance de faire des galops pleins culs dans les champs, jamais j'aurais connu le plaisir d'être au box, dans le noir entre les juments mais surtout !! Jamais je n'aurais mangé autant de granolas Cookies extra pépites ! ♥ Mais je t'aime bien et tu le sais.
Bisous de Cacaruschka ^^

Virginie
Certaines personnes m'ont dit qu'un cheval ne pouvait pas être plus important qu'un humain aux yeux d'un autre humain. Laissez-moi en douter. Avez-vous un seul ami qui n'ait jamais joué avec vos sentiments, qui vous a toujours écouté sans vous juger, qui a toujours su vous montrer son affection pile au moment où vous en aviez besoin, qui ne s'est jamais plaint de votre retard, de votre humeur, de vos pleurs? Avez-vous un seul ami qui vous a toujours tout pardonné, qui a affronté ses pires craintes juste pour vous faire plaisir? Je crois que vous n'aurez jamais plus fidèle ami qu'un cheval qui vous a donné sa confiance. Il ne vous mentira jamais, ne vous trahira jamais. Si vous êtes honnête et juste avec lui, il vous accueillera avec bonheur à n'importe quelle heure du jour. Un humain pourrait-il offrir tout ça? Un cheval, le cheval de votre vie, vous fera mal une fois. Une seule fois. Et c'est le jour où vous devrez le laisser partir. Un cheval vous sera loyal jusqu'à la fin. Il partagera vos joies, mais aussi vos peines. Pour cette raison, il vous obligera à faire un travail énorme sur vous-mêmes. Mais il vous donnera aussi la volonté qu'il vous faudra pour y parvenir. Il donnera une raison à votre existence le jour où vous en douterez. Il finira par vous remettre tout ce que vous lui avez donné. Il guérira certaines de vos phobies. Il pourra même aller jusqu'à vous sauver la vie. Il vous fera savoir quand il a mal. Il ne vous cachera jamais ce qu'il ressent vraiment. Son amour et sa volonté ne vous décevront jamais. Même que la plupart du temps, ces sentiments dépasseront toutes vos attentes. Il vous fera pleurer de joie si souvent que vous arrêterez de compter. Le jour où vous serez devenu vraiment important pour lui, il vous le dira. Un cheval ne vous mentira jamais à ce propos. Vous n'aurez jamais à vous demander s'il était sincère avec vous. D'une manière ou d'une autre, il finira toujours par vous dire ce qu'il a à vous dire. Il ne vous laissera jamais sur un froid non réglé, et il ne vous boudera pas pendant des semaines, à vous faire espérer qu'il finira par revenir. Il sera aussi honnête que vous l'êtes, et il reviendra toujours. Il sera toujours là et il répondra toujours à vos appels à l'aide. Il ne fera jamais semblant de vouloir vous aider, vous aimer. Il le fera, tout simplement. Pour toutes ces raisons, si un jour il semble mal, si vous ne le reconnaissez plus, arrêtez-vous un moment et rendez-lui tout ce qu'il a si bien su vous donner...
Voila voila... un texte que j'aime beaucoup et qui résume bien tout....
Gros bisous

Notre évolution 19/11/2012

 Notre évolution
----
 Notre évolution

-------------Notre première année-------------

Notre première année ensemble n'a pas été très glorieuse. Golfite ne m'aimait pas, elle essayait de me mordre à la moindre occasion et en plus, elle boitait dès qu'elle faisait un effort. Nina était très gentille mais pas vraiment dressée étant donné qu'elle avait toujours eu des débutants ou des gens passifs sur son dos. Tout était à reprendre ! En plus, je ne pouvais pas aller voir les juments aussi régulièrement que je le souhaitais... La première année était donc une année de découverte.


-------------Notre deuxième année-------------

Notre deuxième année était une année à plat ! Le fait que je soit encore avec mon ex m'empêchait encore et toujours de m'occuper des juments et ceci à cause de la distance. J'arrivais néanmoins à aller les voir de temps en temps. De plus, je ne pouvais pas m'occuper des juments séparément du fait qu'elles soient inséparables. Trouver une cavalière régulière pour s'occuper de Nina était aussi difficile. Mes visites et les balades se faisaient à mon plus grand malheur qu'occasionnellement... Malgré tout cela, je voyais quand même une amélioration.

-------------Notre troisième année-------------

L'année de la révélation ! Golfite m'accepte de plus en plus, elle ne couche plus les oreilles et n'essaye plus de me mordre. Elle hennit quand elle me voit arriver et quand je l'appelle. En plus, les boiteries sont de moins en moins fréquentes. Nina est devenue exceptionnelle ! Je mets n'importe qui dessus, c'est une crème. Elle a aussi une cavalière régulière qui la chouchoutte comme elle le mérite et c'est ce qu'il lui fallait ! Les juments sont de plus en plus agréables et c'est un vrai plaisir d'être avec elles !

-------------Notre quatrième année-------------

L'année de l'éloignement ! Maruschka étant partie à Lyon et mon boulot me prenant énormément de temps, je vais voir les Patates qu'une seule fois par mois. Le déroulement des choses ont fait que je me suis éloignée à contre c½ur. Aujourd'hui, cela fait 5 mois que je n'ai pas été revoir les filles et elles me manquent. C'est encore une fois une page qui se tourne !


En bonus, une photo des Patates à trois ans !
 Notre évolution

Un grand merci au propriétaire pour ces 4 années merveilleuses.
Un clin d'oeil spécial à Maruschka que je remercie également pour le travail qu'elle a fait avec Nina.
Et un énorme merci aux Patates qui m'ont tant appris durant ces 4 années !

J'espère que vous passerez une bonne retraite et que Maruschka s'occupera bien de vous !

Jeudi 12 juin 2014 16/06/2014

Jeudi 12 juin 2014


Balade avec Faustine
Oui oui, la Faustine que tout le monde connait ;)

Ça faisait un bon mois que je n'étais pas allée voir les juments !
J'ai eu un mois de mai de dingue (toujours à cause du boulot) avec notamment une semaine complète de concours ;)
En arrivant, le propriétaire me dit qu'il faut aller agrandir le parc des juments car elles n'ont plus beaucoup d'herbe.
Quand j'ai vu les filles, je les ai appelées et Nina m'a répondue $) Un vrai amour cette jument !
Une fois le parc terminé, on a ramené les juments dans le jardin du propriétaire.

L'après midi, on est allée voir des chevaux (le propriétaire veux racheter un cheval pour mettre Golfite à la retraite).
La première jument avait 4 ans, une gueule d'enfer mais impossible de l'approcher... (photo)
Elle n'a jamais vue de maréchal car elle ne donne pas les pieds, elle est blessée de partout et en plus elle est petite.
Ensuite, on est allée voir les poulains de l'année dernière, trois petites pouliches.
Deux alezanes super canon mais qui ne se laisse pas approcher et une baie vraiment moche et super gentille.
Puis, il nous a emmené voir un jeune de deux ans, alezan mesurant un peu près 1,75 m (photo).
Il est curieux, bref j'ai craqué mais son prix est trop élevé et c'est pas un cheval pour faire de la balade.
Ce serait gâcher du potentiel car avec un bon cavalier il aurait les capacités de faire les 130-140. Ce n'est pas un cheval pour nous !

En rentrant, on est parti en balade à la fraîche avec les grosses. J'ai emmené Faustine à la Croix de Virine.
Comme elle n'est pas du coin, j'ai voulu lui montrer les paysages vosgiens depuis la table d'orientation !
Les juments débordaient d'énergie, dès que Nina me doublait, Golfite s'énervait...
Dans le grand champ où on galope toujours elle est partie comme une dingue, je me suis vraiment fait plaisir ;)
Faustine quand à elle s'est fait deux bons gros galop avec Nina et au couché du soleil !
Par contre, une fois qu'on s'est arrêté, Golfite était pénible, impossible de tenir l'arrêt ni même de rester dans le champ.
Je me suis battue 15 bonnes minutes avec elle juste pour l'avoir calme alors que je n'étais même pas dessus ! :-#
Bref, une fois l'arrêt tenu, à pied, je lui ai demandé la même chose mais cette fois-ci dessus !
On est ensuite reparties au village desseller les juments, les doucher et les ramener au parc...

Normalement on retournera voir les juments avant que Faustine ne reparte !
Nina a été un amour et je crois bien que Faustine s'est fait plaisir ;)


Jeudi 12 juin 2014
Jeudi 12 juin 2014
Jeudi 12 juin 2014
Jeudi 12 juin 2014
Jeudi 12 juin 2014
Jeudi 12 juin 2014
Jeudi 12 juin 2014

Mercredi 6 mai 2014 26/05/2014

Mercredi 6 mai 2014


Balade avec Maruschka

Je suis très très en retard sur mes articles... Mon boulot me prend énormément de temps et ça va pas fort avec mon chéri !
Mais bon, je vais me rattraper car j'ai une super journée en compagnie des Patates à vous raconter.

Je vais commencer par le début, on est arrivé avec une bonne demie heure de retard (je n'arrive pas à être à l'heure)
Avec Maruschka ont est allée chercher les juments au parc pour leur faire une petite manucure :D
Mais sur le chemin, on a trouvé une vache coincée dans les fils barbelés...
Pour être sincère, on ne l'a pas vraiment trouvé comme ça, Wally a courru après et elle a sauté le fil...
La pauvre vache avait l'antérieur de coincé dans le fil du haut, j'ai dit à Maruschka d'aller chercher le propriétaire des juments en urgence.
Pendant ce temps, moi j'essayais d'approcher la vache pour tenter de la décoincer !
Mais une vache, c'est abrutie et elle avait peur de moi. J'ai tenté deux approches avant qu'elle ne réussisse à se décoincer.
Par chance, elle est rentrée dans le parc en passant sous le fil barbelé et n'a pas courru sur la route !
Le propriétaire des juments et Maruschka sont arrivés au même moment. J'ai donc envoyé Maruschka chercher les juments.
Du coup, je suis allée avec le proprio à la ferme pour dire au paysan qu'une de ses vaches étaient blessée.
Je lui ai pas dit que c'était à cause de mon chien mais qu'on l'avait trouvé comme ça.

Une fois cette petite mésaventure terminée, je me suis attaqué au parrage des juments.
J'ai commencé par la plus facile : Golfite bizarrement, c'est elle la plus docile des deux !
Pour faire Nina, c'est une autre histoire, on était à deux dessus.
Une pour lui tenir le pied car Madame pèse son poid et ne fait pas l'effort de se tenir et l'autre pour lui parrer.
On a dû mettre une heure pour lui faire les deux antérieurs contre 30 minutes pour Golfite !
Mais bon, je suis contente car maintenant elles ont des pieds tout neufs.

L'après midi, on est partie en balade et j'ai pris un chemin que j'avais envie de prendre depuis des mois mais je n'en avait pas l'occasion.
On est partie 2h30 à ne faire que du pas, Golfite était super motivée et d'un calme olympien !
Un vrai plaisir à monter. J'étais rênes longues tout le temps même dans les champs où elle a l'habitude de galoper.
En balade, on a rencontrer un cheval dans un parc, je le connaissais et j'ai eu du mal à le reconnaitre.
Ce cheval, c'était Laser, le cheval de ma toute première monitrice alors ça date !
Ah et j'ai aussi découvert de quoi Golfite avait peur... Vous voulez savoir ? Et bien, Golfite à peur des oies !
A 24 ans, ma jument à peur des oies, la même jument qui n'a pas peur de se faire attaquer par un bambi en forêt a peur d'une oie.
J'étais obligé de demander à Maruschka de passer devant car ma jument refusait de passer.
Elle ronflait, avait les yeux énormes et faisait de petits écarts :D Parfois, elle est nunuche !
Sur le chemin du retour, on s'est fait un petit galop et ma jument a été merveilleuse, je me suis fait plaisir et j'ai bien rigolé.
Mon chien faisait exprès de se mettre devant elle pour l'embêter et ma jument s'amusait à le charger.
Elle a couché les oreilles, mis la tête entre les genoux et tapait des antérieurs tout en galopant !
On ne s'ennuie pas avec les bêtes !

Une fois de retour au village, on a ramené les filles au parc.
On les a dessellées sur place et on a tout simplement profité d'elles avant de repartir.


Mercredi 6 mai 2014
Mercredi 6 mai 2014
Mercredi 6 mai 2014
Mercredi 6 mai 2014
Mercredi 6 mai 2014
Mercredi 6 mai 2014
Mercredi 6 mai 2014

Jeudi 24 avril 2014 24/04/2014

Jeudi 24 avril 2014


Visite aux Patates

Ce jour là, le propriétaire des juments avait rendez vous en ville.
Je l'ai donc accompagné et l'après midi je l'ai ramené chez lui.
On en a profité pour rendre une petite visite aux juments.
Elles sont dans leur nouveau parc, elles sont trop bien !
Je pourrais passer des heures à les regarder mais je dois repartir.
Je leur ai fait des bisous et des câlins à chacune avant de rentrer.
Boulot, boulot, boulot, boulot, boulot !


Jeudi 24 avril 2014
Jeudi 24 avril 2014
Jeudi 24 avril 2014
Jeudi 24 avril 2014


La semaine prochaine, Maruschka est en vacances !
On devrait aller voir les filles et partir en balade.


Jeudi 10 avril 2014 24/04/2014

Jeudi 10 avril 2014


Ce jour là, je suis allée aider le propriétaire a préparer un parc.
Avec le remembrement, on a dû céder les anciens parcs et on en a louer des nouveaux.
J'ai donc enlevé la bardane qu'il y avait un peu partout et je l'ai bruler.
A vrai dire, on n'a pas beaucoup bossé ;) On a plus parlé qu'autre chose et on s'est allongé au soleil !
Vers 17 heures, il m'a proposé d'aller visiter le deuxième parc que les juments auront cet été.
Il est chouette, les juments vont être trop bien dedans, il y a de l'espace, de l'ombre et le ruisseau qui passe pas loin.
Le parc est entouré d'arbre ce qui fait que l'on ne voit pas l'intérieur du parc depuis la route.
En gros si on ne sait pas que les juments sont dedans, on ne sait pas qu'il y a des chevaux.

La visite du parc terminée, j'ai eu envie de monter Nina.
Je voulais faire une séance où je devais me concentrer sur ma position mais Nina était infecte.
Dans un sens elle n'avançait pas et dans l'autre elle me tractait... :-#
J'ai sauté deux trois fois un petit tronc pour dire que j'ai sauté mais Nina faisait n'importe quoi !
Je crois qu'elle n'avait pas vraiment envie de travailler du coup je suis rentrer.


Jeudi 10 avril 2014



Par contre, je pense que ce sera la dernière vraie saison de balade de Golfite !
Ma vieille jument a pris un sérieux coup de vieux cet hiver... :(

Jeudi 20 mars 2014 22/03/2014

Play the video


Balade avec les deux juments ! :D

Je suis arrivée le matin, les filles étaient au parc. Je suis passée leur faire une petite caresse tout vite.
J'en ai profiter pour prendre quelques piquets de parc et installer un paddock provisoire autour de la maison du proprio.

L'après midi, je suis allée chercher les juments au parc pour les installer dans le jardin du propriétaire.
J'avais prévu de faire deux balades et de monter les juments chacune leur tour.
J'ai donc choisi de commencer par Golfite car en ce moment elle m'en fait voir de toutes les couleurs.
Je prends mon temps pour la préparer, je mets mes éperons et c'est parti !
Et bien, je ne me suis même pas servi des éperons. Je les avait mis au cas où elle serait débile pour pouvoir la remettre en avant.
Mais la jument était extraordinaire, je me suis fait plaisir ! J'avais oublié qu'elle pouvait être aussi agréable à monter.

Par contre, il m'est arrivé quelques péripéties... A vrai dire, je suis rentrée toute seule !
Pour récapituler, j'avais pris mon chien avec moi mais comme il faisait chaud, il avait soif...
J'ai donc voulu faire un petit détour vers un ruisseau qui passe dans les bois pour qu'il puisse boire.
Je me suis avancée avec la jument au bord de l'eau quand tout à coup elle a trébuché alors qu'on était à l'arrêt.
Bien sur, quand Golfite trébuche, elle ne se relève pas et se laisse tomber...
Mais là, elle s'est retrouvé avec les deux antérieurs plantés dans la boue.
Je suis donc descendue pour l'aider à se relever. Le problème dans tout ça, c'est qu'elle s'est relévée d'un coup.
Elle a sauté le ruisseau et elle est partie en direction de la maison !
J'ai à mon tour sauté le ruisseau pour essayer de la rattraper mais quand elle m'a vue arriver, elle a pris le galop.
Elle est allée sur la route principale suivit de mon chien en galopant toute fière vers le chemin du retour.

Je n'ai pas paniqué, j'ai appelé le proprétaire pour lui dire que la jument rentrait au village et qu'il fallait qu'il la réceptionne.
Fort heureusement, il y avait un paysan qui labourait un champ qui a vu la jument rentrer sans cavalier.
Il a prévenu quelqu'un au village qui a réussi à rattraper la jument. Du coup, le propriétaire est venu me chercher en quad.
Wally était revenu me voir entre temps alors j'ai demandé au proprio de ne pas rouler trop vite pour que le chien puisse me suivre.

Une fois de retour à la maison, j'ai dessellé Golfite, je lui ai douché l'encolure et j'ai sellé Nina.
La jument était pénible. Dans le village, elle ne faisait que d'hennir parce qu'elle était séparée de sa copine...
Par contre, une fois sur les hauteurs du village, ça allait tout seul. elle était juste devenue un peu molle !
J'ai essayé de faire attention à ma position mais pendant une demie heure Nina faisait un peu ce qu'elle voulait.
Comme j'avais oublié d'enlever les éperons, j'étais super concentré sur mon bas de jambe et du coup je faisait sac à patate sur la jument.
C'est seulement en arrivant près du grand champ que je me suis décidé à les enlever...
Du coup, j'ai retrouvé ma place super facilement et j'ai pu me faire plaisir sur le dernier quart d'heure de balade.
Nina a même sauté le gros tronc qui se trouve sur le bord de la route !
Quand elle l'a vu, elle a dressée les oreilles et a prit le trot d'elle même tout en m'emmenant dessus.
Au départ je ne pensais pas le sauter mais la jument en avait envie, du coup, je l'ai laissé faire.

Une fois de retour chez le propriétaire, j'ai dessellé et j'ai ramené les filles aux boxes pour la nuit.
Comme ils annonçaient un temps pourri pour le lendemain on a préféré les rentrer.